rasoir

rasoir

rasoir [ razwar ] n. m.
• 1174; lat. pop. rasorium, de radere
1Instrument à tranchant très fin servant à raser les poils. Pierre, cuir à rasoir. Le fil du rasoir. Rasoir à main, à lame rentrant dans le manche. Rasoir mécanique ou de sûreté, à lame mince, amovible. Rasoir électrique, à tondeuse rotative ou à va-et-vient. Rasoir jetable. Rasoir à piles. Prise de rasoir. Lames de rasoir. Le feu du rasoir, l'irritation du rasage. « Le feu du rasoir cernait ses lèvres épaisses » (F. Mauriac). Coupure de rasoir. Coupant comme un rasoir, une lame de rasoir. Coupe de cheveux au rasoir. Coupé au rasoir : aux contours très nets. — Loc. Au rasoir : parfaitement. Savoir un texte au rasoir.
2 Adj. inv. (1867; de raser I, 3o) Fam. Ennuyeux, assommant. rasant. Une conférence rasoir. Un film rasoir. Elles sont un peu rasoir. « Danville était bien rasoir, ce soir, [...] avec sa réforme orthographique » (Léautaud).
⊗ CONTR. (du 2°) Intéressant.

rasoir nom masculin Instrument à lame en acier très effilée qui sert à raser, à se raser. Appareil électrique ou mécanique (rasoir de sûreté) permettant de raser, de se raser. ● rasoir (citations) nom masculin Henri Michaux Namur 1899-Paris 1984 Qui sait raser le rasoir saura effacer la gomme. Tranches de savoir Cercle des Arts Homère IXe s. avant J.-C. Leur sort à tous est sur le tranchant du rasoir. L'Iliade, X, 173 (traduction P. Mazon) rasoir (expressions) nom masculin Coupé au rasoir, dont les bords sont très nets. Couper comme un rasoir, être bien effilé, très tranchant. Rasoir d'Occam, autre nom du principe de parcimonie. ● rasoir adjectif invariable Familier. Qui fatigue ou ennuie par ses propos interminables : Un film rasoir qui dure deux heures.rasoir (synonymes) adjectif invariable Familier. Qui fatigue ou ennuie par ses propos interminables
Synonymes :
- barbant (familier)
- bassinant (familier)
- casse-pieds (familier)
- embêtant (familier)
- emmerdant (populaire)
- empoisonnant (familier)
- enquiquinant (familier)
- rasant (familier)
- raseur (familier)
Contraires :
- agréable
- intéressant

rasoir
n. m. (et adj. inv.)
d1./d Instrument qui sert à raser le visage, à faire la barbe.
d2./d Fig., Fam. Personne ennuyeuse.
|| adj. inv. Ce qu'elle peut être rasoir! Un bouquin rasoir.

⇒RASOIR, subst. masc.
A. — 1. Instrument de rasage.
a) Rasoir (à lame), rasoir (à main). Instrument en forme de couteau dont la lame incurvée se plie pour rentrer dans le manche. Synon. couteau; coupe-chou (fam.), sabre (fam.). Affiler, aiguiser son rasoir; fil du rasoir; couper, trancher comme un rasoir; coupe au rasoir. César (...) referme son rasoir (PAGNOL, Marius, 1931, IV, 1, p. 209). Edmond ne se trouva pas rasé d'assez près, il se redonna un coup de rasoir dans le cou. Il se coupa au menton. Où ai-je fourré la pierre? (ARAGON, Beaux quart., 1936, p. 326).
b) Rasoir (mécanique). Instrument composé d'un manche sur lequel se visse ou s'encastre une lame amovible. Synon. rasoir américain, rasoir de sûreté. (Dict. XXe s.). Rasoir jetable. Ayant tiré de sa poche un rasoir mécanique, [Alban] se rasa dans l'ombre, à tâtons (MONTHERL., Bestiaires, 1926, p. 391).
Lame de rasoir.
c) Rasoir (électrique). Appareil électrique permettant le rasage à sec. À propos d'un rasoir électrique diffusé dans toute la France, on a organisé une campagne de publicité localisée à la région parisienne (WEINAND, Public. radioph., 1964, p. 36).
2. Expr. fig.
a) Être taillé, coupé au rasoir. Avoir des contours nets, anguleux. Dure figure, taillée au rasoir (MICHELET, Chemins Europe, 1874, p. 518). Le rire d'une bouche coupée au rasoir (CAMUS, Homme rév., 1951, p. 111).
b) Au rasoir. À la perfection. Les répliques (...) que vous savez vraiment, mais vraiment « au rasoir », tout à l'heure, il faudra les dire (S. SIGNORET, La Nostalgie n'est plus ce qu'elle était, 1975-78 ds GILB. 1980).
c) Sur le fil, sur une lame de rasoir. Dans un équilibre instable, précaire. Je vis sur une lame de rasoir, et ne comprends rien à mon espèce de sécurité (VERLAINE, Corresp., t. 3, 1887, p. 340). Dans une perfection si parfaite qu'elle semble fragile. La Nuit transfigurée, de Schoenberg, où le mariage des instruments (...) atteignait à une telle perfection, sur le fil du rasoir, à une telle pesée des nuances, à un tel frémissement dans cette musique torturée et extatique, qu'on aurait voulu la fixer immédiatement sur disque (Le Monde, 18 avr. 1984, p. 16).
B. — Fam., adj. inv. Ennuyeux, fatigant. Synon. (fam.) barbant, casse-pied (vulg.); chiant, emmerdant. Quand on jouait un drame ou un opéra-comique. J'en savais assez pour juger, avec la féroce simplicité des enfants, que « tout ça était un peu rasoir » (GYP, Souv. pte fille, 1928, p. 227).
Empl. subst. Individu qui est très ennuyeux. Synon. raseur. Quel rasoir! (LITTRÉ).
Prononc. et Orth.:[], [-]. Att. ds Ac. dep. 1694. Étymol. et Hist. 1. Mil. XIIe s. rasuir « instrument servant à raser » (Psautier Cambridge, 51, 2 ds T.-L.); ca 1180 rasouer (JEHAN LE NEVELON, Vengeance Alixandre, 1882 ds Elliott Monographs t. 27, p. 96); 2. 1792 « guillotine » (A. SCHMIDT, Tabl. Révol. fr., t. 1, p. 267 ds BRUNOT t. 9, p. 877); 1793-94 rasoir national « id. » (DESMOULINS ds Vx Cordelier, p. 258); 3. arg. a) 1866 subst. « personne ennuyeuse » (DELVAU); b) 1881 adj. « ennuyeux » (RIGAUD, Dict. arg. mod.). Du b. lat. rasorium « rasoir » att. dans l'Itala (dér. de rasum, supin de radere, v. raser). Fréq. abs. littér.:262. Fréq. rel. littér.:XIXe s.: a) 174, b) 404; XXe s.: a) 487, b) 455. Bbg. KLEIN Vie paris. 1976, pp. 128-130. — QUEM. DDL t. 19, 27. — VAGANAY (H.). Pour l'hist. du fr. mod. Rom. Forsch. 1913, t. 32, p. 144.

rasoir [ʀɑzwaʀ; ʀazwaʀ] n. m.
ÉTYM. 1174; d'un lat. rasorium, de rasere « raser ».
1 Instrument à tranchant très fin servant à raser (I., 1.). || Rasoir pour se faire la barbe (cit. 18). || Rasoir à main, à lame (cit. 5) incurvée rentrant dans le manche ( fam. Sabre). || Le fil du rasoir; rasoir bien affilé. || Pierre, cuir à rasoir. || Aiguiser un rasoir. || Émorfiler un rasoir. || Rasoir de sûreté, rasoir mécanique, à lame amovible maintenue tout près des bords entre un support en râteau et une plaque incurvée. || Paquet de lames de rasoir. || Rasoir à double lame. || Rasoir jetable. || Manier (cit. 6) le rasoir. || Le crissement (cit. 2) léger du rasoir. || Le feu du rasoir (→ Cerner, cit. 2). || Se couper avec un rasoir (→ Près, cit. 2). || Coupure de rasoir. || Coupe (de cheveux) au rasoir (à main).
1 Il décrocha un vieux plat à barbe, prit un savon et de l'eau tiède, pendant que l'autre tirait de sa poche un rasoir grand comme un coutelas, qu'il se mit à repasser sur un cuir fixé à l'étui.
Zola, la Terre, I, IV.
2 Mais il était indécis quant au choix d'un rasoir. Son goût pour les inventions modernes l'eût porté vers les rasoirs dits automatiques, dont la vogue commençait tout juste. Mais dans la publicité qu'on faisait pour ces instruments, une phrase l'avait choqué : « Rasoirs pour timides et nerveux ». Et il avait entendu plusieurs fois ses camarades d'atelier railler les maladroits qui n'osaient pas se servir du rasoir traditionnel.
J. Romains, les Hommes de bonne volonté, t. II, VI, p. 70.
Rasoir pour couper les peausseries, les cartons, etc.Coupant comme un rasoir (→ Ongle, cit. 6), une lame de rasoir. — ☑ Fig. Marcher, courir sur des rasoirs, la lame d'un rasoir (→ Charbon, cit. 3; compte, cit. 35; occasion, cit. 10). — ☑ Sur le fil du rasoir : dans un équilibre très instable. — ☑ Coupé au rasoir : aux contours très nets. — ☑ (1960, in P. Gilbert). Au rasoir : parfaitement. || Savoir son texte au rasoir.
Rasoir électrique : petit appareil à moteur électrique, agissant sur une tondeuse rotative ou des lames à va-et-vient. || Rasoir à piles. || Prise de rasoir.
3 D'abord il enfonça la prise électrique dans le mur, et le ronronnement du moteur se fit entendre. Ensuite il passa le rasoir sur ses joues, très lentement, en écoutant le grésillement des poils tranchés par les lames rotatives (…) Besson tenait dans sa main droite l'objet un peu arrondi qui ronronnait régulièrement; il aimait bien son rasoir électrique (…) À l'intérieur de la coque de matière plastique, la mécanique tournait sur elle-même à toute vitesse, et les pales des hélices minuscules tranchaient les poils les uns après les autres, au ras de la peau, dégageant leur infime coussin de courant d'air tiède.
J.-M. G. Le Clézio, le Déluge, XII, p. 230.
2 (1867; de raser, I., 2. [cf. Ça fait rasoir, 1789, in D. D. L. « c'est terminé, fini »]). Fig. et fam. Personne qui rase, ennuie. Importun, raseur. || Quel rasoir, ce type !Adj. Ennuyeux, assommant. Barbant, fatigant, rasant. || Il était bien rasoir (→ Partisan, cit. 2). || Elle est un peu rasoir.Un roman bien rasoir.
CONTR. Amusant, intéressant.

Encyclopédie Universelle. 2012.

См. также в других словарях:

  • rasoir — Rasoir. s. m. Instrument d acier qui a le tranchant fort fin, & dont on se sert pour raser. Bon rasoir. affiler un rasoir. aiguiser un rasoir. passer, repasser un rasoir sur une pierre. ce rasoir est bien doux, est bien rude. On dit fig. d Un… …   Dictionnaire de l'Académie française

  • rasoir — Rasoir, Culter tonsorius, Nouacula …   Thresor de la langue françoyse

  • Rasoir —  Ne doit pas être confondu avec Rasoir d Occam. Un rasoir est un appareil destiné à couper les poils (barbe, cheveux, pubis), tant chez les hommes que chez les femmes (jambes, aisselles), ou encore chez les animaux. On appelle rasoirs… …   Wikipédia en Français

  • RASOIR — s. m. Instrument d acier qui a le tranchant très fin, et dont on se sert pour raser la barbe. Le manche, la lame d un rasoir. Bon rasoir. Affiler un rasoir. Aiguiser un rasoir. Passer, repasser un rasoir. Ce rasoir est bien doux, est bien rude.… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • RASOIR — n. m. Instrument d’acier qui a le tranchant très fin et dont on se sert pour raser la barbe. Le manche, la lame d’un rasoir. Affiler un rasoir. Repasser un rasoir. Un rasoir mécanique. Fam., Couper comme un rasoir se dit de Tout ce qui coupe très …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • rasoir — (ra zoir) s. m. 1°   Instrument d acier qui a le tranchant très fin, et avec lequel on rase la barbe, les cheveux. •   Vous enfanterez un fils, sur la tête duquel le rasoir ne passera point, SACI Juges, XIII, 5. •   En supposant l acier très dur …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • rasoir — nm. raajeû (Saxel, Villards Thônes), râzwê (Albanais.001), râzwé (Cordon), râjwé (Albertville). A1) couteau (rasoir en forme de couteau) : (razwê à) kté (001). A2) cuir de coiffeur (pour aiguiser la lame du rasoir à couteau) : kwé d fréti nm.… …   Dictionnaire Français-Savoyard

  • rasoir — adj. Ennuyeux …   Dictionnaire du Français argotique et populaire

  • Rasoir Électrique — Rasoir  Ne doit pas être confondu avec Rasoir d Occam. Un rasoir est un appareil destiné à couper les poils (barbe, cheveux), tant chez les hommes que chez les femmes (jambes, aisselles), ou encore chez les animaux. On appelle rasoirs… …   Wikipédia en Français

  • Rasoir électrique — Rasoir  Ne doit pas être confondu avec Rasoir d Occam. Un rasoir est un appareil destiné à couper les poils (barbe, cheveux), tant chez les hommes que chez les femmes (jambes, aisselles), ou encore chez les animaux. On appelle rasoirs… …   Wikipédia en Français


Поделиться ссылкой на выделенное

Прямая ссылка:
Нажмите правой клавишей мыши и выберите «Копировать ссылку»